Publications du Service canadien des forêts

Modifying the Canadian Fine Fuel Moisture Code for masticated surface fuels. 2015. Schiks, T.J.; Wotton, B .M. International Journal of Wildland Fire 24:79-91.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35901

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1071/WF14041

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le broyage mécanique est une technique qui permet de réduire le risque de feux en déchiquetant les arbres et la végétation de sous-bois, puis en déposant les résidus sur le sol de façon à former un lit de combustibles très compact afin de rompre la continuité verticale des combustibles forestiers. Nous avons cherché à en savoir davantage sur la teneur en eau des combustibles broyés et sur les méthodes optimales de répartition de l’allumage aux fins de brûlage dirigé. Nous avons analysé l’applicabilité de l’indice du combustible léger (ICL), l’une des composantes de la Méthode canadienne de l’indice Forêt-Météo (IFM), pour la surveillance des variations diurnes et quotidiennes de la teneur en eau des combustibles de surface broyés. Nous avons développé une méthode de calcul horaire de la teneur en eau selon les conditions météorologiques pour tenir compte de l’effet de la chaleur solaire sur le combustible avant de la tester dans le centre-ouest de l’Alberta. La rapidité du séchage observée illustre la nécessité de mieux saisir la dynamique de la teneur en eau des lits de combustibles broyés.