Publications du Service canadien des forêts

Indirect host-mediated effects of an exotic phloem-sap feeder on a native defoliator of balsam fir. 2015. Grégoire, D.M.; Quiring, D.T.; Royer, L.; Heard, S.B.; Bauce, É. For. Ecol. Manag. 341:1-7.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35885

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1016/j.foreco.2015.01.001

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Cette étude démontre que l’attaque des pucerons lanigères du sapin pourrait ralentir la progression des populations de tordeuses des bourgeons de l’épinette (TBE).

L’attaque de ces pucerons entraîne un renflement et une déformation des pousses de sapin appelée « goutte ». La présence de gouttes affecte négativement la qualité de la nourriture pour la TBE et, par conséquent, le poids des larves de TBE diminue, de même que le taux de survie de la TBE.

L’impact cumulatif de ces deux insectes devrait donc être pris en compte lors de l’étude de la dynamique des populations de la TBE et lors du développement de stratégie de lutte.

Le puceron lanigère du sapin, originaire d’Europe, et la TBE, un insecte indigène, sont tous les deux présents dans les sapinières de l’est du Canada. Ils se nourrissent de parties différentes du sapin et ne l’attaquent pas au même moment.

Cette étude a eu cours dans l’ouest de l’île de Terre-Neuve.

Dernière mise à jour :