Publications du Service canadien des forêts

Recovery rate of harvest residues for bioenergy in boreal and temperate forests: A review. 2014. Thiffault, E.; Béchard, A.; Paré, D.; Allen, D. WIREs Energy and Environment DOI 10.1002/wene.157.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35883

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1002/wene.157

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette étude visait à évaluer les taux de récolte de biomasse (biomasse récoltée/biomasse laissée au terrain) dans des opérations de coupes totales en forêt boréale et en forêt tempérée en Europe et en Amérique du Nord.

Pour ce faire, les chercheurs ont consulté plusieurs études sur la récolte de biomasse et ils ont pu ainsi établir que la moyenne du taux de récolte des résidus est de 52 % pour les pays à l’étude. Ils ont aussi noté une grande variation dans les pourcentages de récolte, allant de 4 % à 90 %. Cette grande variation s’explique par les méthodes d’aménagement des forêts propres à chaque pays. Par exemple, dans les pays scandinaves, il y a beaucoup de plantations et la récolte de biomasse peut atteindre 90 %. En Amérique du Nord, la récolte de biomasse se faisant, la plupart du temps, dans des peuplements naturels, le taux de récolte est plus bas. Cela s’explique par le fait que les quantités de biomasse qui restent au sol dépendent davantage des conditions de la forêt avant la récolte que du taux de récolte.

Pour cette étude, les résidus de coupe forestière (branches et cime des arbres) étaient le type de biomasse récolté.