Publications du Service canadien des forêts

A comparison of two approaches for generating spatial models of growing season variables for Canada. 2015. Pedlar, J.; McKenney, D.; Lawrence, K.; Papadopol, P.; Hutchinson, M.; Price, D. Journal of Applied Meteorology and Climatology 54(2):506-518.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35871

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1175/JAMC-D-14-0045.1

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Pour le Canada, dans le cadre de cette étude, nous avons réalisé des modèles spatiaux de variables de saison de croissance qui couvrent deux siècles (1901-2100). Il est important pour de nombreux secteurs, dont le secteur forestier, de comprendre et de représenter les variables de saison de croissance passées, présentes et futures. Les grilles de saison de croissance de la période allant de 1950 à 2010 ont été produites en traitant des grilles quotidiennes de températures et de précipitations récemment élaborées. Puisque nous ne disposions pas de grilles quotidiennes de qualité élevée avant 1950 et pour l’avenir, nous estimions les variables de saison de croissance, pour ces périodes, à partir d’une série de 57 prédicteurs de climat et prédicteurs liés à l’eau, au moyen d’une technique statistique moderne appelée boosted regression trees (arbres à régression augmentée). Les erreurs associées à ces deux approches étaient raisonnables; par exemple, l’écart moyen quant à la date de départ de la saison de croissance était d’environ 6 jours, pour le produit quotidien, et d’environ 10 jours, pour l’approche des arbres à régression augmentée. En outre, nous avons comparé les deux approches en calculant les tendances, quant à la durée de la saison de croissance, pour la période allant de 1950 à 2010. Nous avons obtenu des augmentations importantes de la saison de croissance pour presque toutes les écozones du Canada, et il n’y avait aucune différence importante entre les pentes obtenues au moyen des deux approches. Ce travail s’inscrit dans les efforts continus pour fournir des données climatiques spatiales au Canada; on pourra y accéder directement à l’adresse http://scf.rncan.gc.ca/projets/3?lang=fr_ca ou en demandant les données à l’auteur correspondant.

Programmes de financement

  • Programme de la qualité de l'air - Adaptation (Changements forestiers)
A comparison of two approaches for generating spatial models of growing season variables for Canada.
Dernière mise à jour :