Publications du Service canadien des forêts

Managing outbreaks of invasive species - A new method to prioritize preemptive quarantine efforts across large geographic regions. 2015. Withrow, J.R.; Smith, E.L.; Koch, F.H.; Yemshanov, D. Journal of Environmental Management 150:367-377.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35855

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.jenvman.2014.11.001

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’évaluation des risques que posent les ravageurs exige souvent une prise de décisions rapide au sujet de la gestion des populations de ravageurs en progression. Lorsqu’une épidémie de ravageurs envahissants progresse rapidement, la quarantaine préventive dans les zones exposées à une menace imminente d’infestation est l’un des quelques outils de gestion disponibles que l’on peut mettre en œuvre rapidement pour aider à contrôler la progression des ravageurs. Dans cet article, nous présentons un modèle qui évalue la pertinence des mesures de quarantaine préventive en ce qui concerne les petites subdivisions géographiques. Le coût d’une quarantaine préventive dans une subdivision donnée est évalué par rapport à l’avantage de retarder la progression de l’épidémie vers d’autres subdivisions avoisinantes. Nous démontrons l’approche avec un modèle d’aide aux décisions qui évalue la pertinence d’une quarantaine préventive dans les nombreuses subdivisions (comtés) qui entourent les zones infestées d’agriles du frêne (AF), une menace importante pour les essences de frêne en Amérique du Nord. Le modèle détermine les régions où l’établissement d’une quarantaine préventive aiderait à ralentir la progression des populations d’AF et à réduire les risques pour les zones importantes où se trouvent d’abondantes ressources de frênes.