Publications du Service canadien des forêts

Indicators of vegetation productivity under a changing climate in British Columbia. 2015. Holmes, K.R., Coops, N.C., Nelson, T.A., Fontana, F., and Wulder, M.A. Applied Geography. Vol. 56, pp. 135-144.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35831

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1016/j.apgeog.2014.11.020

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

La télédétection peut rendre compte efficacement des conditions actuelles et historiques. En appliquant des algorithmes aux données de réflectance recueillies par satellite, nous pouvons déterminer la quantité d’énergie solaire qui est utilisée (absorbée) par la végétation (productivité de la végétation). Au moyen d’images satellites d’archives, il est ensuite possible d’estimer la quantité d’énergie absorbée par la végétation selon les conditions actuelles et les conditions historiques. On peut relier les données climatiques actuelles et historiques aux données sur la productivité de la végétation. L’établissement d’un lien entre la productivité déterminée au moyen de données satellitaires et les données climatiques nous permet de prévoir la productivité future de la végétation selon différents scénarios climatiques. D’après les principaux résultats obtenus, les changements touchant la productivité de la végétation en Colombie-Britannique sont reliés à l’emplacement et à l’élévation. Un prolongement de la saison de croissance et une plus grande quantité de végétation sont prévus. Par ailleurs, on s’attend à ce que les changements les plus importants concernant les conditions de végétation se produisent dans les milieux situés en altitude et dans les habitats de lisière (zones de transition).

Dernière mise à jour :