Publications du Service canadien des forêts

Lightning-caused forest fire risk in Northwestern Ontario, Canada, is increasing and associated with anomalies in fire weather. 2014. Woolford, D.G.; Dean, C.B.; Martell, D.L.; Cao, J.; Wotton, B.M. Environmetrics 25(6): 406-416.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35817

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Un groupe de chercheurs en incendie et de statisticiens ont examiné les tendances quant à l’activité du feu au cours des 40 dernières années, dans une région du nord-ouest de l’Ontario. D’un point de vue historique, l’activité du feu a souvent été utilisée pour examiner les premières incidences du changement climatique. L’activité du feu d’une région est fortement liée à la température, où un temps chaud et sec mènerait à une augmentation du nombre de feux. Nous ne nous sommes concentrés que sur les 50 % de feux causés par la foudre et avons conçu cette étude de manière à limiter les effets de toutes les tendances relatives aux ignitions causées par le changement d’utilisation des forêts par les humains. Nous avons découvert une augmentation de l’activité modérée et extrême du feu, laquelle correspondait aux changements d’humidité du sol et à la température atmosphérique générale. Le risque de feu de foudre a augmenté d’environ 15 % au cours de la durée de l’étude. On considère cette augmentation comme étant statistiquement significative. D’ici environ 15 ans, nous aurons recueilli assez de données pour avoir une meilleure confiance envers les résultats.