Publications du Service canadien des forêts

Annual mapping of large forest disturbances across Canada’s forests using 250 m MODIS imagery from 2000 to 2011. 2014. Guindon, L.; Bernier, P.Y.; Beaudoin, A.; Pouliot, D.; Villemaire, P.; Hall, R.J.; Latifovic, R.; St-Amant, R. Can. J. For. Res. 44:1545-1554.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35803

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/cjfr-2014-0229

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Les perturbations telles que le feu et la coupe façonnent la dynamique forestière et doivent être prises en compte lorsqu'on modélise les propriétés de la forêt. Cependant, l'acquisition rapide de l'information au sujet des perturbations pour l'ensemble des vastes superficies de forêt du Canada a toujours présenté un défi. Nous avons par conséquent développé une approche pour détecter les changements annuels de la forêt dus au feu, à la coupe ou aux inondations en utilisant l'imagerie MODIS avec une résolution spatiale de 250 m partout au Canada et pour estimer le changement fractionnel (FC) à l'échelle du pixel. Lorsque appliquée à la période allant de 2000 à 2011, la précision de la détection des superficies brûlées, coupées ou inondées sur la base de notre jeu de données de validation atteignait respectivement 82, 80 et 85 %. Avec le FC, 77 % des superficies brûlées et 82 % des superficies coupées ont été correctement identifiées dans le jeu de données de validation. La méthodologie a été optimisée pour réduire les erreurs dues à la détection de faux changements avec le résultat cependant qu'elle a tendance à ne pas détecter les plus petites perturbations. Par exemple, les superficies non détectées pour les aires de coupe plus grandes que 80 ha étaient inférieures à 14 %, mais atteignaient entre 38 et 50 % pour les aires de coupe de 20 à 30 ha. La détection des superficies brûlées et coupées était difficile dans certaines régions dû à la brume ou au couvert nuageux persistant, ou par les épidémies d'insecte. Toutes les couches de données résultantes sont disponibles dans la section Matériel supplémentaire.

Résumé en langage clair et simple

Les forêts aménagées du Canada, dont la plupart se retrouvent en forêt boréale, couvrent près de 230 millions d’hectares. Les feux de forêt brûlent en moyenne 1 % de ce territoire annuellement et les coupes annuelles en couvrent 0,5 %. Ces perturbations font partie de la dynamique naturelle de ces forêts et elles doivent être prises en compte dans le développement de modèles de prédiction des propriétés forestières.

Bien qu’il existe déjà plusieurs outils de télédétection qui couvrent les forêts du Canada en tout ou en partie à des résolutions de 1 km ou moins, peu d’entre eux sont mis à jour régulièrement ou permettent d’identifier le type de perturbation.

L’objectif de ce projet était donc de développer un outil de cartographie annuelle des perturbations majeures (feux, coupes et zones inondées) pour l’ensemble du Canada à une résolution de 250 m x 250 m. Appliqués aux données satellitaires MODIS, les modèles développés dans ce projet capturent entre 75 % et 80 % des feux et des coupes présents sur le terrain. L’outil comprend les cartes annuelles de coupes, de feux et de zones inondées de 2000 à 2011 pour l’ensemble du Canada.

Cet outil cartographique permet de réaliser rapidement des analyses stratégiques nécessitant des données de perturbations récentes et passées sur de grands territoires comme l’impact des épidémies d’insectes ou la vulnérabilité au changement climatique.

Programmes de financement

  • Programme de la qualité de l'air - Adaptation (Changements forestiers)
Dernière mise à jour :