Publications du Service canadien des forêts

Past and projected future changes in moisture conditions in the Canadian boreal forest. 2014. Wang, Y.; Hogg, E.H.; Price, D.T.; Edwards, J.; Williamson, T. The Forestry Chronicle 90(5):678-691.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 35762

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.5558/tfc2014-134

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Des données géospatiales de l’indice d’humidité climatique et de l’indice de sévérité de sécheresse de Palmer ont été générées à partir de données maillées de température et de précipitation de la zone boréale canadienne couvrant la période de 1951 à 2010. Les valeurs annuelles des indices de 2011 à 2100 ont été générées à partir des projections du climat à venir dérivées de quatre modèles de circulation générale tirées de trois scénarios d’émissions de gaz à effet de serre. Les modèles de régression linéaires entre les indices et le temps ont été ajustés pour étudier les tendances à long terme. Les résultats indiquent que plusieurs grandes régions de la forêt boréale canadienne ont connu des périodes de sécheresse importante entre 1951 et 2010. Les projections ont démontré une tendance générale vers des conditions plus sèches au cours du XXIe siècle. Par ailleurs, l’analyse a souligné des périodes de sécheresse plus fréquentes ou encore plus sévères pour l’ensemble des portions occidentales et centrales de la forêt boréale au cours des prochaines décennies. Ces projections des indices sont pertinentes en aménagement forestier parce que la disponibilité de l’humidité du sol est un facteur important de la distribution des arbres, de leur santé et du succès de leur régénération. Les connaissances sur l’importance des changements potentiels à venir au niveau de l’occurrence des périodes de sécheresse et de leur intensité aideront les aménagistes forestiers et les décideurs par l’incorporation des éléments liés aux changements climatiques dans leur planification et leurs pratiques d’aménagement forestier.

Résumé en langage clair et simple

L’étude a porté sur la façon dont le changement climatique pourrait influer sur l’humidité du sol dans la forêt boréale, et ce, au fil du temps et dans l’ensemble des régions géographiques du Canada. Les auteurs ont utilisé l’Indice d’humidité du climat et l’Indice de sévérité de sécheresse de Palmer pour examiner comment les conditions d’humidité ont changé entre 1951 et 2010. Ils ont ensuite estimé comment les conditions pourraient changer à l’avenir (de 2011 à 2100) au moyen de plusieurs scénarios climatiques différents. L’analyse a montré que le réchauffement dans la région boréale canadienne devrait se produire deux fois plus rapidement que la moyenne mondiale. De plus, l’humidité du sol deviendra probablement inadéquate dans la région nord-ouest de la forêt boréale canadienne. L’analyse de scénarios, telle que celle décrite dans ce document, peut aider les aménagistes forestiers à comprendre les conditions d’humidité futures et à déterminer les endroits où les sécheresses pourraient devenir plus fréquentes et graves. Ils peuvent utiliser ce savoir et cette compréhension pour adapter les pratiques de gestion forestière dans un contexte de climat en évolution.