Publications du Service canadien des forêts

Semiochemistry and chemical ecology of the emerald ash borer Agrilus planipennis (Coleoptera: Buprestidae). 2014. Silk, P.,; Ryall, K. The Canadian Entomologist 147: 277-281.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 35741

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4039/tce.2014.58

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

L’agrile du frêne, Agrilus planipennis Fairmaire (Coleoptera: Buprestidae), est un insecte nuisible exotique qui a causé des niveaux de mortalité dramatiques parmi les frênes (Fraxinus Linnaeus, Oleaceae) tant aux États-Unis qu’au Canada. Nos connaissances relatives à l’écologie chimique de la famille des Buprestidae sont limitées, mais l’introduction de l’agrile du frêne en Amérique du Nord a permise (en raison de l’importance écologique et économique de cet insecte dans le milieu urbain) d’étudier en profondeur la communication chimique, la biologie et l’écologie de cette espèce. Dans le cadre de cet article, nous examinons la stéréochimie et l’écologie chimique de A. planipennis dans un contexte biologique et comportemental lié à la localisation de plantes hôtes et de partenaires sexuels, ainsi que l’identification de phéromones produites par les femelles (phéromone sexuelle ou de contact) et des volatiles du frêne qui sont attractifs pour A. planipennis. Les revues de litérature précédentes se sont concentrées sur l’identification des volatiles du frêne afin de développer un protocole d’échantillonnage ainsi que sur le rôle des stimuli visuels et de contact dans la localisation de partenaires sexuels. Ces progrès ont permis l’élaboration d’un système de piégeage efficace qui tient compte de plusieurs facteurs (composants phéromonaux, volatiles émis par la plante hôte, taux d’émission des composés chimiques; type, hauteur et couleur des pièges).

Résumé en langage clair et simple

L’agrile du frêne, Agrilus planipennis Fairmaire, qui appartient à la famille des buprestides de l’ordre des coléoptères, est un ravageur envahissant très important qui faire mourir d’énormes quantités de frênes au Canada et aux États-Unis. On connaît peu l’écologie chimique des buprestides, mais l’apparition de l’agrile en Amérique du Nord a des impacts économiques et écologiques dévastateurs, en particulier en milieu urbain. Dans cette synthèse, nous résumons ce qu’on sait jusqu’à maintenant de l’écologie chimique de l’agrile du frêne, en passant en revue les études de sémiochimie, d’histoire naturelle et du comportement pour de trouver hôte et partenaire. Ces études ont cerné plusieurs éléments des phéromones femelles (phéromones sexuelles et phéromones de contact) et les substances chimiques attractives chez les hôtes.

Dernière mise à jour :