Publications du Service canadien des forêts

Digital mapping of soil properties in Canadian managed forests at 250 m of resolution using the k-nearest neighbor method. 2014. Mansuy, N.; Thiffault, E.; Paré, D.; Bernier, P.; Guindon, L.; Villemaire, P.; Poirier, V.; Beaudoin, A. Geoderma 235-236:59-73.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35705

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Au Canada, les provinces et les territoires sont responsables de gérer leurs forêts et d’en faire l’inventaire selon leurs besoins spécifiques. Les données ainsi collectées varient alors d’une province à l’autre, ce qui présente un obstacle pour l’étude des problématiques forestières transfrontalières (p. ex., des épidémies d’insectes). Agriculture et Agroalimentaire Canada ont produit des cartes des sols pour tout le territoire canadien. Ces cartes concernent principalement les terres agricoles, elles sont imprécises et difficiles à utiliser pour le territoire de la forêt commerciale. L’Inventaire forestier national (IFN) répond partiellement à cette lacune en compilant et en harmonisant les inventaires provinciaux et territoriaux et notamment des données ponctuelles sur les propriétés des sols provenant de placettes terrain. Cependant, l’IFN ne couvre que 1 % du territoire canadien alors qu’une cartographie continue est nécessaire pour analyser une ou plusieurs problématiques forestières.

Afin d’éliminer cette contrainte, ce projet de recherche visait à développer des cartes de sols pancanadiennes. Les chercheurs ont utilisé comme grille de base une mosaïque de pixels d’une résolution de 250 m x 250 m. Certains de ces pixels contiennent des données de propriétés des sols. L’application d’une technique statistique (k-nearest-neighbours ou kNN) permet d’utiliser ces informations pour estimer plusieurs propriétés des sols forestiers sur l’ensemble de la forêt commerciale du Canada.

Les cartes de sols ainsi générées permettront de déterminer les sites les plus sensibles et les plus propices à la récolte de la biomasse. Elles peuvent être superposées directement aux cartes d’attributs forestiers développées par le SCF puisqu’elles ont été produites à partir de la même grille de base.

Dernière mise à jour :