Publications du Service canadien des forêts

Pixel-Based Image Compositing for Large-Area Dense Time Series Applications and Science. 2014. White, J.C., Wulder, M.A., Hobart, G,W., Luther, J.E., Hermosilla, T., Griffiths, P., Coops, N.C., Hall, R.J., Hostert, P., Dyk, A., Guindon. L. Canadian Journal of Remote Sensing. 40(3): 192-212.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35699

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1080/07038992.2014.945827

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

L’accès libre et gratuit à plus de 40 ans de données dans l’archive Landsat combiné à l’amélioration des produits d’imagerie standardisés et l’augmentation des capacités de traitement et de stockage informatiques ont permis la production d’images composites basées sur les pixels de réflectance de surface de grande superficie sans nuages. Les composites du « meilleur pixel disponible » (best-available-pixel; BAP) représentent un nouveau paradigme en matière de télédétection qui ne d´epend plus de l’analyse par scène. Une série chronologique de ces images composites BAP offre de nouvelles occasions de générer des produits d’information qui caractérisent la couverture terrestre, le changement de la couverture terrestre et les attributs structurels de la forêt d’une manière dynamique, transparente, systématique, répétable et spatialement exhaustive. Ici, nous articulons les besoins d’information liés à la science et à la surveillance des écosystèmes forestiers dans un contexte canadien, et nous indiquons comment ces nouvelles approches de composition d’image et les produits qui en découlent peuvent nous permettre de répondre à ces besoins. Nous soulignons quelques-uns des problèmes et des possibilités associés à une approche de composition d’image et nous démontrons des produits composites annuels à l’échelle nationale pour une année, avec des analyses plus détaillées pour deux zones prototypes utilisant 15 ans de données Landsat. Des recommandations concernant la meilleure fac¸on de lier des décisions de composition d’images à l’utilisation souhaitée du composite (et le besoin d’information) ainsi que les orientations futures de la recherche sont présentées.

Dernière mise à jour :