Publications du Service canadien des forêts

Real-time PCR assay to distinguish Phytophthora ramorum lineages using the cellulose binding elicitor lectin (CBEL) locus. 2014. Gagnon, M.C.; Bergeron, M.-J.; Hamelin, R.C.; Grünwald, N.J.; Bilodeau, G.J. Can. J. Plant Pathol. 36:367-376.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35682

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1080/07060661.2014.924999

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Des chercheurs ont mis au point un test pour identifier une nouvelle forme de Phytophthora ramorum. Cet agent pathogène est responsable de l’encre des chênes rouges dans l’ouest des États-Unis et de la mort subite des mélèzes au Royaume-Uni. Ces deux maladies y ont des impacts économiques importants. Jusqu’à tout récemment, trois formes différentes de P. ramorum étaient connues et différenciables. En 2009, une quatrième forme a été identifiée au Royaume-Uni.

Les travaux ont permis de développer un test moléculaire pour distinguer cette quatrième forme de P. ramorum. Ce nouveau test et ceux développés précédemment ont été validés, par des essais à l’aveugle, pour leur capacité à reconnaître spécifiquement chacune des formes de l’agent pathogène. Cela permet donc de différencier rapidement et facilement la forme de P. ramorum détectée.

Dernière mise à jour :