Publications du Service canadien des forêts

Do boreal forests need fire disturbance to maintain productivity? 2014. Ward, C.; Pothier, D.; Paré, D. Ecosystems 17:1053-1067.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35679

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10021-014-9782-4

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette étude visait à vérifier comment la productivité des forêts boréales évolue après feu sur un horizon de 2000 ans.

Dans ces forêts, le feu a un impact important sur la biodiversité et la productivité. Le feu change la structure et la composition des forêts et rend les sols plus fertiles. Dans certains écosystèmes où l’intervalle entre les feux est long, les chercheurs ont observé une baisse de la productivité des forêts. Cette baisse est souvent accompagnée d’un épaississement de la couche organique.

Sur les sites bien drainés, les effets bénéfiques du feu s’estompent après environ 60 ans. Une fois cette période passée, la productivité des arbres, la fertilité et la température du sol ainsi que l’épaississement de la couche organique semblent se stabiliser. Les chercheurs concluent que l’effet stimulateur du feu sur le sol et sur la croissance est de courte durée et que l’absence de feu ne mène pas à des peuplements improductifs.