Publications du Service canadien des forêts

Influence of stand composition on predatory mite (Mesostigmata) assemblages from the forest floor in western Canadian boreal mixedwood forests. 2013. Díaz-Aguilar, I.; Quideau, S.A.; Proctor, H.C.; Kishchuk, B.E.; Spence, J.R. Forest Ecology and Management 309:105-114.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 35608

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2013.03.029

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cette recherche portait sur un groupe d’organismes du sol, soit les mites du sol, lesquelles aident à contrôler plusieurs autres organismes du sol et à renouveler les éléments nutritifs des matières végétales en décomposition dans la couche holorganique supérieure. Nous avons étudié l’identité des mites et leur population dans trois types de couverts à arbres dominants de la forêt boréale mixte de l’Ouest canadien. Ce type de couvert témoigne de la voie évolutive de ces forêts, et est assujetti à un aménagement forestier différent. Le premier objectif était de déterminer quel rapport existait entre le couvert à arbres dominants (feuillus, conifères et un mélange des deux) et les populations de mites. Le deuxième était d’établir la façon dont les propriétés de la couche holorganique influaient sur les mites du sol, c’est-à-dire, là où les propriétés distinctes de la couche holorganique sont associées à chaque type de couvert forestier. Les peuplements dotés de conifères (peuplements de conifères et mixes) avaient plus d’aspects positifs pour les populations de mites que les peuplements de feuillus. Ces résultats démontrent qu’il existe un rapport direct entre les mites du sol et leur habitat et, qu’en aménagement forestier, il faut tenir compte des différences dans les organismes du sol selon le type de couvert forestier de ces forêts.