Publications du Service canadien des forêts

Relationship between an exotic phloem feeder and balsam fir (Abies balsamea L. (Mill.)) foliar chemistry: implications for two native defoliators. 2014. Grégoire, D.M.; Quiring, D.T.; Royer, L.; Bauce, É. Arthropod-Plant Interactions 8:361-371.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35589

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1007/s11829-014-9317-0

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Le puceron lanigère du sapin est un insecte venu d’Europe. Présent au Canada depuis 100 ans, il s’attaque principalement au sapin baumier. Il se retrouve maintenant dans la plupart des forêts de sapins des provinces de l’Atlantique. À cause du changement climatique, sa zone d’infestation s’est étendue de la Nouvelle-Écosse vers le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve. L’insecte se déplace de plus en plus vers le nord du pays.

Les chercheurs ont voulu savoir comment la présence de cet insecte affectait la croissance du sapin et la composition chimique de son feuillage. Ils ont noté que sur les arbres infestés il y avait moins de bourgeons et que les pousses annuelles étaient moins longues. De plus, les chercheurs ont remarqué un changement dans la composition chimique du vieux feuillage (feuillage des années précédentes). En effet, il y a une diminution des substances chimiques émises par l’arbre pour se défendre, les monoterpènes, ce qui rend le feuillage plus attractif pour les insectes défoliateurs comme la tordeuse des bourgeons de l’épinette ou le diprion du sapin. Ces changements pourraient avoir un impact lors d’épidémies de ces ravageurs ou d’autres insectes défoliateurs.

Dernière mise à jour :