Publications du Service canadien des forêts

Using a network model to assess risk of forest pest spread via recreational travel. 2014. Koch, F.H.; Yemshanov, D.; Haack, R.A.; Magarey, R.D. PLoS ONE (9):1-10.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35573

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1371/journal.pone.012105

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

La dispersion d’insectes sur de longues distances facilite la propagation rapide des espèces forestières envahissantes. De nombreuses voies de dispersion sur de longues distances sont associées aux activités humaines. Le déplacement des parasites des forêts dans le bois de feu transporté par les campeurs est l’une de ces voies qui suscitent des préoccupations. Pour illustrer une approche originale expliquant la dispersion sur de longues distances causée par l’homme, nous avons appliqué un modèle de réseau probabiliste qui dépeint les déplacements des campeurs et de bois de feu possiblement infesté dans l’ensemble de la zone continentale des É.-U. et le sud du Canada. Ce modèle a été paramétré avec les données du U.S. National Recreation Reservation Service qui consigne les visites des campeurs aux installations de camping fédérales. Ce modèle peut être utilisé pour déterminer les lieux d’origine probables, si l’on a découvert qu’une zone d’intérêt était envahie par un parasite forestier transporté par le bois de feu ou, autrement, pour déterminer les destinations probables où un parasite sera déplacé dans le bois de feu infesté, à partir d’un endroit cible. Les résultats du modèle fournissent des orientations concernant le déploiement de ressources à des fins de surveillance, d’inspection de bois de feu ou d’autres activités liées à la biosécurité des forêts.