Publications du Service canadien des forêts

Spatial and temporal heterogeneity of forest site productivity drivers: a case study within the eastern boreal forests of Canada. 2014. Anyomi, K.A.; Raulier, F.; Bergeron, Y.; Mailly, D.; Girardin, M.P. Landsc. Ecol. 29:905-918.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35500

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10980-014-0026-y

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Plusieurs facteurs influencent la productivité forestière et leurs effets se font ressentir sur un territoire plus ou moins grand. Cette étude visait à vérifier si l’échelle spatiale à laquelle la productivité forestière est estimée a une incidence sur la justesse de son évaluation.

À partir de données prises dans la forêt boréale mixte et la forêt résineuse de l’est du Canada, les chercheurs ont développé deux types de modèles. Le premier est un modèle global qui part du principe que l’impact d’un facteur sur la productivité est uniforme sur tout le territoire. Pour sa part, le deuxième modèle module cet impact selon trois échelles spatiales : la parcelle, le paysage et le domaine bioclimatique.

La meilleure estimation de la productivité a été obtenue en combinant le modèle à l’échelle de la parcelle avec celui à l’échelle du domaine bioclimatique. Par conséquent, l’utilisation du modèle global serait moins adéquate pour mesurer la productivité forestière.