Publications du Service canadien des forêts

Montane Alternative Silviculture Systems (MASS): Testing operational, economic, and biological impacts of alternatives to clearcutting in a coastal montane forest on Vancouver Island, British Columbia. 2012. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Canadian Wood Fibre Centre, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. 44p.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35447

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le contenu du présent document est tiré d’ouvrages ajoutés au site Web du projet Systèmes sylvicoles alpestres de substitution (MASS), site qui a été créé et mis à jour par le Service canadien des forêts (SCF). En septembre 2011, les exigences accrues relativement à l’accessibilité du Web ont poussé Ressources naturelles Canada (RNCan) à mener un examen rigoureux de son contenu Web afin de réduire de 50 % sa présence globale sur le Web. Résultat : bon nombre de sites secondaires du SCF, y compris ceux qui sont associés au projet MASS, ont été archivés ou adaptés pour qu’ils puissent être fournis dans d’autres formats.

Le projet MASS a été établi en 1991 en réponse aux préoccupations grandissantes entourant l’étendue des coupes à blanc et la régénération dans les forêts côtières de haute altitude. Ce partenariat multidisciplinaire de recherche et d’exploitation a permis d’évaluer la sécurité, la viabilité économique et la durabilité écologique des petites coupes par trouées, de la réserve sur coupe et des coupes progressives, et a contribué à l’acceptation de la rétention variable comme système sylvicole en Colombie-Britannique. Les études à plus long terme portaient sur l’incidence sur la dynamique forestière, les sols, les microclimats et la biodiversité. Encore aujourd’hui, en 2012, la zone d’étude présente un grand potentiel sur le plan de la recherche. Des scientifiques de MacMillan Bloedel (maintenant Island Timberlands) et du SCF ont dirigé des recherches en collaboration avec l’Université de Victoria, l’Université de la Colombie-Britannique et l’Institut canadien de recherches en génie forestier (maintenant FPInnovations), recherches soutenues par l’Entente d'association Canada – Colombie-Britannique sur la mise en valeur des ressources forestières (EMVRF II), l’Initiative sur les pratiques forestières financée dans le cadre du Plan vert du Canada, Forest Renewal BC et RNCan.

Dernière mise à jour :