Publications du Service canadien des forêts

Wildfire Prediction to Inform Fire Management: Statistical Science Challenges. 2013. Taylor, S.W.; Woolford, D.G.; Dean, C.B.; Martell, D.L. Statistical Science. 28(4) 586–615.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35440

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1214/13-STS451

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Les feux de végétation peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé humaine, les biens et les ressources forestières. Il est très difficile de prévoir le comportement du feu, vraiment variable et aléatoire, et il le sera encore plus dans un climat qui évolue. Les responsables de la gestion des feux de végétation ont besoin d’outils efficaces pour prévoir les feux afin de pouvoir en réduire le risque, intervenir plus rapidement et prendre des décisions éclairées sur le type d’intervention. La modélisation physique sert à prévoir la propagation du feu, mais elle est moins utile pour en prévoir l’éclosion. La clé d’une meilleure prévisibilité – et donc d’une meilleure prise de décision – réside peut-être dans les modèles statistiques. L’objectif est d’intégrer ces modèles aux outils opérationnels. L’article fait le point sur certains modèles nord-américains qui prévoient l’occurrence, le développement et la fréquence des feux. Il traite aussi de plusieurs types de données (p. ex. rapports historiques, essais sur le terrain et anneaux de croissance) qui ont été utilisés pour exécuter les modèles. Notre recherche fait franchir une étape en faveur de la collaboration interdisciplinaire (statisticiens, responsables de la gestion des feux, écologistes) en gestion des feux de végétation.

Dernière mise à jour :