Publications du Service canadien des forêts

Fifteen-year results of black spruce uneven-aged silviculture in Ontario, Canada. 2014. Groot, A. Forestry 87:99-107.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35419

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1093/forestry/cpt021

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Nous voulons tester l’approche axée sur la gestion inéquienne dans certains peuplements de la forêt boréale de l’Ontario. Ce type de sylviculture a été peu expérimenté dans les forêts boréales du Canada, mais les résultats ont été concluants en Europe. Certains peuplements d’épinettes noires qui se trouvent sur des tourbières pourraient convenir à la gestion inéquienne compte tenu de leur structure irrégulière. Nous avons testé trois niveaux d’intensité d’exploitation dans des peuplements d’épinettes noires de tourbières de seconde venue dans le nord-est de l’Ontario. Les résultats recueillis sur une période de 15 ans ont indiqué que les traitements sylvicoles de faible et de moyenne intensité (35 à 50 % de récolte de la surface terrière) maintenaient une structure du peuplement convenable pour une gestion inéquienne continue. Nous recommandons une périodicité de coupe de 20 à 25 ans pour maintenir ce type de récolte. Nous nous attendons à ce que les futures récoltes comportent un plus grand nombre d’arbres de diamètre supérieur, ce qui représentera une plus grande valeur et augmentera le rendement financier de la gestion inéquienne au fil du temps. Ces résultats indiquent que la sylviculture inéquienne est applicable dans les forêts à tourbière comportant une structure irrégulière.

Auteurs

Sujets