Publications du Service canadien des forêts

A new approach to ecological land classification for the Canadian boreal forest that integrates disturbances. 2014. Grondin, P.; Gauthier, S.; Borcard, D.; Bergeron, Y.; Noël, J. Landsc. Ecol. 29:1-16.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35417

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10980-013-9961-2

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’approche traditionnelle pour la classification écologique des terres consiste à délimiter des aires écologiques distinctes, comme les prairies ou la taïga, en fonction de facteurs tels que le climat, le relief et la végétation. Cependant, cette approche ne tient pas compte des perturbations naturelles ou des perturbations humaines, telles que les feux de forêt et la récolte forestière.

Dans cette étude, les chercheurs ont inclus ces perturbations dans le processus menant à la classification des territoires appartenant à deux domaines bioclimatiques du Québec (la sapinière à bouleau blanc et la pessière à mousse). Pour ce faire, ils ont utilisé les données d’inventaire du ministère des Ressources naturelles du Québec de 1970 à 2000 pour identifier plus de 600 districts écologiques selon les espèces d’arbres, les types de forêts et les stades de succession forestière. Ils y ont également associé les facteurs climatiques et ceux de l’environnement physique (relief, pente, etc.) en plus des perturbations. Les résultats de cette étude ont permis d’expliquer plus précisément la variabilité de la végétation de ces sous-domaines bioclimatiques que ne le fait l’approche traditionnelle.