Publications du Service canadien des forêts

Management legacy in the understory of North American mixed boreal regenerating stands. 2014. Aubin, I.; Deshaies, O.; Cardou, F.; Sirois, L. Forest Ecology and Management 320:129-137.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35414

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2014.02.001

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

: L’approche par trait fonctionnel a été élaborée afin de mieux comprendre les communautés végétales, en simplifiant chacune des espèces en une suite de caractéristiques ayant une importance pour les processus écosystémiques. Nous utilisons cette approche de pair avec les paramètres de diversité structurale et taxonomique traditionnels pour examiner l’effet de l’intensité de l’aménagement sur les plantes de sous-étage de la forêt boréale mixte (au Québec). Nous comparons les communautés végétales de sous-étage dans des peuplements qui se régénèrent naturellement avec des peuplements plantés. Ces peuplements sont à dominance de bouleau jaune et de bouleau blanc, et ce, 20 ans après la récolte et ils sont situés dans la région du Bas-Saint-Laurent (Québec). Nous avons constaté qu’il n’y a pas d’écart important entre les listes des espèces présentes sur ces sites. Nous dénotons des différences quant à l’importance relative des espèces entre les sites de peuplements qui se régénèrent naturellement et les sites plantés. Les peuplements plantés démontrent des proportions plus élevées d’espèces de sous-étage typiques de peuplements plus jeunes. De façon générale, nous concluons que les perturbations liées à la plantation peuvent retarder la maturation de la communauté de sous-étage et provoquer des répercussions éventuelles sur le développement de strates de sous-étage récalcitrantes.