Publications du Service canadien des forêts

Effects of post-windthrow salvage logging on microsites, plant composition and regeneration. 2014. Waldron, K.; Ruel, J.-C.; Gauthier, S.; De Grandpré, L.; Peterson, C.J. Appl. Veg. Sci. 17:323-337.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35392

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/avsc.12061

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Les chablis sont des perturbations naturelles causées par le vent. Les arbres renversés peuvent être récoltés dans certaines situations. Les chercheurs ont évalué l’impact de cette intervention dans la pessière noire à mousses de l’est du Québec. Plus précisément, ils ont étudié son effet sur la diversité végétale, la densité de la régénération et la qualité des lits de germination pour les graines.

Comme il faut sortir le bois récolté, la récolte des arbres renversés crée plusieurs sentiers de débardage. La création de ces sentiers a pour effet de détruire les mousses et les sphaignes et de diminuer l’hétérogénéité des lits de germination. De plus, les chercheurs ont constaté que le fait d’intervenir en forêt diminue la diversité des plantes de sous-bois.

Avec le souci que les interventions en forêt tendent le plus possible à imiter des processus naturels (une gestion écosystémique des forêts), les chercheurs préconisent que la planification des interventions après un chablis doive inclure des portions de territoire qu’il faut laisser intactes. Ces îlots contiendraient des endroits favorables à la régénération et contribueraient au maintien de la diversité des plantes.

Dernière mise à jour :