Publications du Service canadien des forêts

Nitrogen mineralization assessment using PRSTM probes (ion-exchange membranes) and soil extractions in fertilized and unfertilized pine and spruce soils. 2014. Harrison, D.J.; Maynard, D.G. Canadian Journal of Soil Sciences 94(1):21-34.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35369

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.4141/CJSS2012-064

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Plusieurs me´thodes servant amesurer l’azote (N) mine´ralisable ont e´te´ employe´es avec plus ou moins de succe s pour e´valuer la capacite´ du sol aprocurer de l’azote. Les auteurs ont compare´ les sondes PRSMC (Plant Root Simulators, Western Ag Innovations Inc., Saskatoon SK) a l’extraction chimique dans un essai d’incubation en vue d’e´ tablir comment ces me´thodes quantifient la mine´ralisation du N dans les sols forestiers. La mine´ralisation de l’azote a e´ te´ compare´e pour les sols de foreˆ ts de pins et d’e´pinettes au bilan de N variable qui avaient be´ne´ ficie´ d’amendements azote´ s pendant 14 ans. Les chercheurs ont jumele´ les analyses pour de´terminer comment les mesures variaient conjointement apres 1, 2, 4, 6, 8, 10 et 12 semaines d’incubation. Il existe des corre´lations significatives entre les releve´ s des sondes PRS et la quantite´ extractible d’ammonium (NH 4 ) dans le sol des foreˆ ts d’e´pinettes (r0,567, PB0,001) et de pins (r0,730, PB0,001), bien que la tendance differe selon le type de sol. Les liens entre le nitrate (NO 3 ) et le releve´ des PRS ne sont manifestes que dans le sol des foreˆ ts d’e´pinettes (r0,916, PB0,001), celui des foreˆ ts de pins produisant trop peu de NO 3 : Les deux me´thodes d’analyse permettent d’e´valuer les me´canismes de mine´ralisation du N dans les sols forestiers et les variations entre elles semblent associe´es ala disponibilite´ du N dans le sol. Les sondes PRS re´agissent principalement aux parame tres qui affectent la mobilite´ des ions parce qu’elles fonctionnent par accumulation, tandis que l’extraction, qui est une me´thode statique, s’avere plus sensible a la variation de la ine´ralisation et des flux d’immobilisation.