Publications du Service canadien des forêts

Modeling regional and climatic variation of wood density and ring width in intensively managed Douglas-fir. 2014. Filipescu, C.N.; Lowell, E.C.; Koppenaal, R.; Mitchell, A.K. Canadian Journal of Forestry Research. 44: 220-229.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 35361

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjfr-2013-0275

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les caractéristiques des cernes annuels sont des indices fiables de la croissance et de la qualité du bois chez les arbres. Le principal objectif de notre étude consistait amodéliser la variation des attributs des cernes annuels attribuable a la sylviculture intensive et aux différences régionales inhérentes au climat et aux stations sur une vaste étendue géographique occupée par le douglas de Menzies (Pseudotsuga menziesii (Mirb.) Franco). La densité et la largeur des cernes du douglas de Menzies ont été étudiées dans cinq endroits, trois aux États-Unis et deux au Canada, établis pour observer l’effet along terme de la densité des tiges sur pied et couvrant un gradient latitudinal allant de 43° N a 50° N. À chaque endroit, des carottes ont été prélevées dans des placettes répliquées correspondant atrois niveaux de densité relative : témoin (pas d’éclaircie), éclaircie légère (rétention de 70 % de la surface terrière) et éclaircie forte (rétention de 30 % de la surface terrière). L’analyse par densitométrie aux rayons X a permis d’obtenir les profils de largeur et de densité de 5676 cernes provenant de 134 arbres. La réduction de la densité relative des peuplements par des interventions répétées a causé une diminution de la densité des cernes et une augmentation de la largeur des cernes. Un modèle logistique a effets mixtes aquatre paramètres a été utilisé pour prédire la densité des cernes annuels a partir de l’âge cambial, de la densité du peuplement (nombre de tiges al’hectare) et de deux variables climatiques : la température moyenne du mois de mars au mois de mai et la précipitation totale du mois d’avril au mois d’août. Un modèle logistique a effets mixtes atrois paramètres a été utilisé pour prédire la largeur des cernes annuels a partir de l’âge cambial, de la densité du peuplement (indice de densité du peuplement) et du déficit hydrique total dû au climat en juin et juillet. Les deux modèles indiquaient qu’il y avait d’importantes différences entre les stations. Ces différences étaient incluses dans les modèles grâce a` des variables indicatrices. La densité des cernes augmentait légèrement avec l’augmentation de la température moyenne du mois de mars au mois de mai et la diminution de la précipitation totale du mois d’avril au mois d’août. Les prédictions de la densité des cernes annuels du douglas de Menzies semblent plus sensibles aux variations de température qu’aux variations dans les précipitations. [Traduit par la Rédaction]