Publications du Service canadien des forêts

Opposite action of R2R3-MYBs from different subgroups on key genes of shikimate and monolignol pathways in spruce. 2014. Bomal, C.; Duval, I.; Giguère, I.; Fortin, É.; Caron, S.; Stewart, D.; Boyle, B.; Séguin, A.; MacKay, J.J. J. Exp. Bot. 65:495-508.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35358

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1093/jxb/ert398

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Avec les récents progrès de la génomique, il devient possible d’étudier plus rapidement toutes les caractéristiques génétiques d’un être vivant et d’en comprendre le fonctionnement.

Le génome de l’épinette blanche a été récemment décrypté par les chercheurs du projet pancanadien SmartForests. Grâce à ces connaissances, il a été possible de mener la présente étude sur l’action d’un groupe particulier de facteurs de transcription : les « R2R3-MYB ». Ces protéines interviennent dans l’expression de certains gènes dont ceux liés à la formation du bois.

L’action des « R2R3-MYB étant très similaire chez d’autres plantes (dont les vignes), il a été possible pour les chercheurs de partir de connaissances existantes et de les appliquer à l’épinette blanche.

Cette information est indispensable dans les programmes d’amélioration génétique afin de conserver les marqueurs moléculaires liés aux « R2R3-MYB » spécifiquement identifiés. Ces marqueurs permettraient, par exemple, de s’assurer que des caractéristiques de fibre recherchées sont présentes chez l’épinette blanche tout au long de sa croissance.

Dernière mise à jour :