Publications du Service canadien des forêts

Ancient signals: comparative genomics of green plant CDPKs. 2014. Hamel, L.-P.; Sheen, J.; Séguin, A. Trends Plant Sci.19:79-89.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35349

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.tplants.2013.10.009

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Au sein de toutes les cellules des organismes vivants se trouvent des substances qui régissent les différentes fonctions. Une de ces substances, le calcium, agit comme une molécule de signalisation et possède une signature particulière. Le calcium envoie un message d’action à des récepteurs : les protéines kinases associées au calcium (calcium-dependent protein kinase – CDPK).

Grâce à la récente disponibilité des génomes de certaines plantes aquatiques (algues vertes) et terrestres (incluant les mousses et les arbres), les chercheurs ont constaté des différences significatives dans la diversité des CDPKs. Ils ont ainsi pu identifier les CDPKs ayant contribué au passage des espèces du milieu aquatique au milieu terrestre. Ces protéines ont ainsi joué un rôle-clé dans l’évolution des végétaux vis-à-vis les différents stress reliés à l’environnement terrestre tels la sécheresse et la présence de nouveaux ravageurs.

Ces résultats permettront une meilleure compréhension de la capacité d’adaptation des essences forestières face au changement climatique (particulièrement face au stress hydrique). En effet, il sera possible d’identifier quelles protéines kinases contribuent à l’adaptation au stress hydrique chez les arbres afin de leur permettre une bonne croissance.