Publications du Service canadien des forêts

Effects of precommercial thinning on the forest value chain in northwestern New Brunswick: Part 4 – Lumber production, quality and value. 2013. Duchesne, I.; Pitt, D.G.; Tanguay, F. For. Chron. 89:474-489.

Année : 2013

Disponible au : Centre canadien sur la fibre de bois

Numéro de catalogue : 35346

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Quarante-huit ans après avoir été réalisés, trois espacements nominaux d’éclaircie précommerciale de 4 pieds (1,2 m), de 6 pieds (1,8 m) et de 8 pieds (2,4 m) ont été comparés à un témoin non éclairci selon une répétition de six blocs dans des peuplements dominés par le sapin baumier (Abies balsamea [L.] Mill.). Parmi les trois répétitions destinées à la récolte de 2008, 150 arbres ont été sectionnés et à partir des 479 billes de sciage obtenues, on a produit 10 829 pmp de bois de sciage. L’éclaircie précommerciale a eu un effet positif sur la production de sciages de qualité Premium, soit une augmentation passant d’une moyenne de 9 pieds mesure de planche (pmp) par arbre dans le cas des parcelles témoins non éclaircies, à 22 pmp par arbre pour les parcelles à espacement nominal de 8 pieds (p = 0,02). Les rendements de la qualité No. 2 et Meilleur ont augmenté, passant de 42 à 76 pmp/arbre pour le même ensemble de parcelles (p < 0,01). L’éclaircie précommerciale à 6 pieds et à 8 pieds a permis d’accroître la production de sciage de 2×4 et de 2×6 par rapport au témoin (p ≤ 0,04). La valeur totale brute des produits tirés de ces peuplements éclaircis s’est accrue entre 11 et 23% (une estimation allant de plus de 3000 $ à plus de 6000 $ par ha, p < 0,01). L’éclaircie précommerciale n’a pas eu d’effet notable sur la densité du bois de sciage produit (p ≥ 0,26) ou sur la rigidité de la pièce (module d’élasticité ≤-6,2 %, p ≥ 0,11), mais a entraîné un effet négatif sur la résistance du bois (moment de flexion ≤ -13,4 %, p ≤ 0,03) et sur la densité basale du bois au niveau de la souche (≤- 7%; p < 0,01). Les propriétés des panneaux MDF étaient généralement bonnes, peu importe l’espacement. Nous recommandons d’éclaircir les jeunes peuplements de sapin baumier selon un espacement nominal maximal de 6 pieds (1,8 m) afin de maintenir les propriétés mécaniques du bois de sciage à un niveau acceptable et de maximiser la valeur des produits par hectare.