Publications du Service canadien des forêts

Predicting wood quantity and quality attributes of balsam fir and black spruce using airborne laser scanner data. Luther, J.E.; Skinner, R.; Fournier, R.A.; van Lier, O.R.; Bowers, W.W.; Côté, J.-F.; Hopkinson, C.; Moulton, T. 2013. Forestry 87: 313-326. doi: 10.1093/forestry/cpt039

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 35276

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L’étude avait pour objectif de déterminer si des caractéristiques de qualité et de quantité du bois des forêts de sapin baumier et d’épinette noire pouvaient être prévues au moyen de données de balayage par laser aéroporté. Nous avons effectué les estimations in situ de la structure des peuplements et des caractéristiques de la fibre ligneuse à partir des mesures prises dans des placettes d’échantillonnage englobant un large éventail de conditions forestières sur l’île de Terre-Neuve. Les modèles que nous avons élaborés pour prévoir les estimations sur le terrain ont expliqué entre 52 et 90 % de la variation des caractéristiques structurelles, y compris le diamètre moyen et quadratique moyen à hauteur de poitrine, la hauteur dominante et la hauteur moyenne, la densité des tiges, la surface terrière, le volume total et le volume marchand, ainsi que la biomasse aérienne totale. Les erreurs quadratiques moyennes contrevalidées s’établissaient à moins de 24 % des valeurs moyennes, sauf pour la densité des tiges, où elles se situaient entre 27 et 32 %. Les modèles des caractéristiques de la fibre ont expliqué entre 18 et 53 % de la variation touchant la longueur de fibre, la densité du bois, le diamètre radial, la grosseur de la fibre, l’angle des microfibrilles, le module d’élasticité, l’épaisseur de la paroi cellulaire et la surface spécifique, avec erreurs quadratiques moyennes contrevalidées inférieures à 14 % des valeurs moyennes. Nous avons obtenu des résultats analogues pour les modèles des caractéristiques de la fibre en employant des variables de géographie, de climat et de végétation. Les résultats prouvent la possibilité d’inventorier les caractéristiques de qualité et de quantité sur une vaste région des forêts boréales à Terre-Neuve, au Canada.

Résumé en langage clair et simple

L’industrie forestière et les aménagistes ont besoin de données d’inventaire nouvelles et améliorées sur lesquelles fonder la gestion des forêts. Par exemple, des renseignements plus précis sur la structure des arbres et des peuplements sont importants pour les études sur l’habitat et la biodiversité, tandis que les informations sur les caractéristiques de qualité de la fibre ligneuse, comme la densité du bois et la longueur de la fibre, sont nécessaires pour augmenter les avantages économiques de la matière première bois et pour optimiser la valeur des forêts. L’article présente l’évaluation de la capacité de prévoir un ensemble de caractéristiques de qualité et de quantité du bois des forêts de sapin baumier et d’épinette noire au moyen du balayage laser aéroporté (BLA), aussi appelé lidar (télédétection par laser). Les auteurs quantifient les relations statistiques entre les données BLA et les caractéristiques mesurées dans les parcelles et montrent la capacité prédictive des données BLA pour cartographier les caractéristiques des forêts dans les paysages. Les résultats prouvent la possibilité d’inventorier les caractéristiques de qualité et de quantité sur une vaste région de forêts boréales à Terre-Neuve, au Canada.

Dernière mise à jour :