Publications du Service canadien des forêts

Effect of seed predation, shade and soil organic matter on the early establishment of eastern white pine and balsam fire seedlings. 2000. Duchesne,L.C.; Herr, D.G.; Wetzel, S.; Thompson, I.D.; Reader, R. The Forestry Chronicle 76:759-763.

Année : 2000

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35243

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Le pin blanc de l'est (Pinus strobus L.) ne se régénère pas adéquatement en l'absence du feu, ou d'exposition mécanique du sol minéral, tandis que le sapin baumier (Abies balsamea L. Mill.) est une espèce commune du couvert de bas étage sur les sites occupés par le pin blanc. Nous avons entrepris deux essais pour expliquer cette différence dans le taux de régénération de ces deux espèces. Premièrement, l'effet de l'ombre et la matière organique du sol sur l'émergence du pin blanc et du sapin baumier ont été comparés en utilisant des blocs monolithes de sol tirés d'un peuplement de pin blanc en régénération. La germination du sapin baumier était significativement inférieure à celle du pin blanc selon différents niveaux d'ombrage et selon différents niveaux de présence de matière organique dans le sol. Deuxièmement, la prédation des semences a été comparée entre le sapin baumier et le pin blanc dans un peuplement de pin blanc qui n'était pas en voie de régénération. La prédation des semences de pin blanc était dix fois supérieure à celle des semences de sapin baumier même lorsque les semences de pin blanc et de sapin baumier avaient été laissées sur le parterre forestier sous forme de mélange. Nous estimons que la prédation des semences est un facteur critique dans la succession du pin blanc et que les prédateurs de semences favorisent la succession du sapin baumier en choisissant les semences de pin blanc.

Dernière mise à jour :