Publications du Service canadien des forêts

An introduction to Canada’s boreal zone: ecosystem processes, health, sustainability, and environmental issues. 2013. Brandt, J.P.; Flannigan, M.D.; Maynard, D.G.; Thompson, I.D.; Volney, W.J.A. Environmental Reviews 21(4):207-226.

Année : 2013

Disponible dans la : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 35234

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/er-2013-0040

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Le secteur de la zone boréale et ses écosystèmes fournissent de nombreux services dans les domaines de l’approvisionnement, de la régularisation, de la culture et du soutien. Compte tenu de ses ressources et de son potentiel hydroélectrique, la zone boréale est importante pour l’économie du Canada qui est basée principalement sur les ressources. La région présentement occupée par la zone boréale canadienne a connu des changements drastiques au cours des derniers trois millions d’années; un refroidissement du climat et des glaciations répétées ont affecté à la fois le biote et le paysage. Au cours des 7000 dernières années, le climat, les feux, les insectes, les maladies et leurs interactions ont constitué les forces naturelles les plus importantes de la dynamique des écosystèmes de la zone boréale, incluant la régénération, le cycle biogéochimique, le maintien de la productivité et la variabilité des paysages. À ces agents naturels, il faut ajouter les changements causés par les habitants et le développement ainsi que ceux reliés au changement climatique d’origine anthropique. Les effets de ces agents varient de façon spatio-temporelle et l’augmentation globale de la population sera susceptible d’augmenter les demandes et les impacts sur les écosystèmes. Il est important de bien comprendre comment les humains affectent directement les écosystèmes terrestres et aquatiques de la zone boréale du Canada et comment ces effets et ces activités interagissent avec les agents de perturbations naturelles. Il s’agit d’un préalable pour la prise de décisions informées et adaptatives en aménagement des ressources naturelles, tout en maintenant une économie et un environnement dont dépendent les humains. On fait ici état de la genèse et de la condition actuelle de la zone boréale et de ses écosystèmes. On établit également le contexte pour une suite d’autres articles qui seront publiés dans ce journal dans le cadre d’une recherche scientifique détaillée portant sur des aspects-clés : carbone dans la forêt boréale; conséquences, mitigation et adaptation au changement climatique; cycle des nutriments et des éléments; aires protégées; état, impacts et risques associés aux espèces exotiques; facteurs affectant les niveaux de récolte durable; biodiversité terrestre et aquatique; et ressources en eau et en terres humides.

Résumé en langage clair et simple

Ce document prépare la voie pour la publication d’une série d’articles sur la zone boréale du Canada dans Dossiers environnement, notamment sur le dioxyde de carbone, les conséquences des changements climatiques, l’atténuation et l’adaptation, la biodiversité, les cycles nutritif et élémentaire, les ressources en eau, les espèces exotiques, les facteurs qui influent sur la coupe durable de bois et les zones protégées. Depuis trois millions d’années, la zone boréale du Canada a subi des changements considérables en raison du refroidissement climatique et des périodes glaciaires successives qui ont été néfastes pour la végétation, les animaux et le paysage terrestre. Après avoir subi des changements relativement rapides et importants à la fin de la dernière période glaciaire, les écosystèmes boréaux se sont stabilisés il y a environ 7 000 ans et, le climat, les incendies, les insectes et les maladies ont depuis été les plus grands responsables des perturbations naturelles touchant ces écosystèmes, notamment leur renouvellement, leur croissance et de leur répartition. Par conséquent, les écosystèmes boréaux ont évolué et se sont adaptés en fonction de ces conditions en constante évolution. De nos jours, des perturbations provoquées par l’homme et par les changements climatiques influent de plus en plus sur ces écosystèmes. Toute perturbation, qu’elle soit naturelle ou d’origine humaine, change en fonction de l’endroit et du temps, ainsi, plus la population mondiale augmente, plus les demandes et les répercussions sur les écosystèmes boréaux sont susceptibles d’augmenter. Si l’on parvient à mieux comprendre les contrecoups directs provoqués par l’humain sur la zone boréale du Canada, ainsi que ce qui lie ces derniers aux perturbations naturelles, cela permettra aux responsables des politiques et aux gestionnaires des ressources naturelles de prendre des décisions plus éclairées par rapport à la zone boréale du Canada.

Dernière mise à jour :