Publications du Service canadien des forêts

Root production of hybrid poplars and nitrogen mineralization improve following mounding of boreal Podzols. 2013. Bilodeau-Gauthier, S.; Paré, D.; Messier, C.; Bélanger, N. Can. J. For. Res. 43:1092-1103.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35190

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjfr-2013-0338

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Abstract

L'établissement des arbres à croissance rapide pourrait dépendre du développement précoce des racines et de l'accès rapide aux ressources du sol. Les podzols de la région boréale ont une zonation verticale caractéristique où la disponibilité des nutriments et la présence des racines diminuent abruptement avec la profondeur. La préparation mécanique du sol qui modifie l'organisation verticale des horizons du sol crée des microsites où les conditions physiques sont meilleures mais où la disponibilité des nutriments est potentiellement réduite. Nous avons comparé la distribution verticale des racines proximales de jeunes peupliers hybrides dans les horizons du sol de microsites ayant subi ou non une préparation mécanique par création de monticules. Nous avons aussi évalué la relation entre la distribution des racines et la disponibilité ainsi que la minéralisation de l'azote du sol. Les racines des peupliers hybrides étaient moins abondantes à la surface de l'horizon organique des sols non préparés tandis qu'elles proliféraient dans l'horizon organique enfoui dans les monticules. L'horizon minéral supérieur dans les monticules contenait la plus grande quantité d'azote minéralisé total tandis que l'horizon organique enfoui dans les monticules et l'horizon organique non préparé en contenaient à peu près la même quantité. Dans l'ensemble, la création de monticules a créé des conditions propices à une plus forte minéralisation de l'azote du sol ainsi qu'à une production et une distribution accrues des racines proximales. Cela fournit possiblement l'accès à un plus grand volume de sol et à de plus grandes réserves de nutriments; ce qui peut expliquer le succès des monticules en termes de croissance aérienne des peupliers hybrides.

Résumé en langage clair et simple

Le succès de l’établissement d’une plantation d’arbres à croissance rapide dépend de plusieurs facteurs, dont le développement rapide des racines et l’accès aux éléments nutritifs du sol. Les podzols, un type de sol de la forêt boréale, sont constitués de plusieurs couches. Naturellement, dans ces couches, la disponibilité en éléments nutritifs et la présence de racines diminuent rapidement au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la surface du sol.

Les travaux de préparation de terrain faits avant une plantation modifient l’arrangement vertical des couches de sol. Ils créent des microsites offrant de meilleures conditions physiques. Dans cette étude, les chercheurs ont comparé la distribution verticale des racines des jeunes peupliers hybrides dans des sols préparés mécaniquement (création de monticules) et dans des sols non préparés. Ils ont également corrélé la distribution des racines avec la disponibilité de l’azote du sol. Ils ont observé que les racines étaient moins abondantes dans les sols non préparés. Par contre, les racines proliféraient dans la couche organique et la couche minérale supérieure des monticules de plantation. De plus, la création de monticules a conduit à une plus grande disponibilité d’azote dans la couche minérale du sol, mais n’a eu aucun effet dans la couche organique.

L’accès à un plus grand volume de sol et à un plus vaste réservoir d’éléments nutritifs pourrait donc expliquer les meilleurs résultats d’établissement observés lorsque les peupliers hybrides sont établis dans des sites où il y a eu de ce type de préparation de terrain (monticules).