Publications du Service canadien des forêts

La maladie du rond dans les plantations de pins et le risque potentiel pur le pin gris. 2013. Dumas, M.T. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de forestierie des Grands Lacs, Sault Ste. Marie (Ontario). Nouvelles Express 75. 2p.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35168

La langue : Français

Séries : Nouvelles express (CFGL - Sault Ste. Marie)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le champignon Heterobasidion irregulare (communément appelé annosum) est un pathogène agressif du pin rouge dans l’est du Canada. Il provoque la décomposition des racines et de la souche ainsi que des poches de mortalité dans les plantations de pin rouge. Par le passé, les souches fraîchement coupées étaient traitées au borax ou à l’urée pour prévenir la propagation du champignon, mais en raison de préoccupations environnementales, cette pratique a été abandonnée. Un agent de contrôle biologique potentiel est le champignon Phlebiopsis gigantea, actuellement utilisé en Europe et vendu sous le nom Rotstop. Nous avons testé l’efficacité de ce champignon et avons mis au point de meilleures méthodes pour sa formulation et son entreposage à long terme. Nous avons également évalué le risque potentiel d’infection par l’annosum des peuplements de pin gris comme ceux des Cantons de l’Est du Québec, à moins de 50 km de la limite nord de la maladie. Lorsque nous avons inoculé des souches fraîchement coupées de pin gris à l’annosum dans le sud de l’Ontario, les taux d’infection étaient élevés.