Publications du Service canadien des forêts

Potential link between biotic defense activation and recalcitrance to induction of somatic embryogenesis in shoot primordia from adult trees of white spruce (Picea glauca). 2013. Rutledge, R.G.; Stewart, D.; Caron, S.; Overton, C.; Boyle, B.; MacKay, J.; Klimaszewska, K. BMC Plant Biol. 13:116.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 35163

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

L’embryogenèse somatique est une méthode de clonage végétal en laboratoire. Elle permet de reproduire des plants ayant des caractéristiques recherchées (taille, qualité du bois, etc.), et ce, en milliers d’exemplaires.

Jusqu’à tout récemment, l’embryogenèse somatique ne pouvait se faire qu’à partir de graines et de jeunes pousses d’arbre. Cette étude a permis de réaliser pour la première fois l’embryogenèse somatique à partir de pousses d’une épinette blanche mature.

Les chercheurs ont constaté que les cellules des arbres matures réagissaient de deux façons à l’embryogenèse somatique : en luttant ou en s’adaptant. Le traitement d’embryogenèse somatique cause un stress important aux cellules de l’arbre touchées. Lorsqu’elles luttent contre ce stress, elles peuvent soit en mourir, soit y survivre en s’adaptant à ces nouvelles conditions.

Ces travaux ont permis d’identifier plusieurs composés chimiques qui pourraient jouer un rôle dans la réponse de lutte ou d’adaptation des cellules de l’arbre lors de l’embryogenèse somatique.

Dernière mise à jour :