Publications du Service canadien des forêts

Using functional diversity as an indicator of restoration success of a cut over bog. 2013. D'Astous, A.; Poulin, M.; Aubin, I.; Rochefort, L.Ecological Engineering 61:519-526.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35149

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.ecoleng.2012.09.002

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Nous avons évalué la réussite d'une technique de restauration écologique dans une tourbière déboisée qui a été exploitée au moyen de machines dans les années 1970 pour produire de la tourbe. Nous avons comparé les caractéristiques des végétaux présents dans la tourbière avec une zone de référence sur une période de 10 ans. Nous avons retenu huit caractéristiques végétales (à partir de la base de données TOPIC) associées à la survie, au succès de reproduction ou à l'adaptation à l'environnement. Cette technique est utile parce qu'elle permet de comparer des écosystèmes qui ne contiennent peut-être pas les mêmes espèces végétales. Nous avons constaté des changements dans les caractéristiques au fil du temps, avec une convergence vers l'écosystème de référence après une période de 10 ans, ce qui montre l'importance d'une surveillance à long terme pour évaluer la réussite d’une technique. L'étude a également permis d'examiner l'efficacité de la technique de transfert de la strate muscinale dans la restauration d'une tourbière puisqu'elle aide à cibler des caractéristiques ou des processus particuliers dépourvus de capacité de régénération. Par exemple, il peut s'avérer nécessaire de semer des espèces avec des semences de grande taille au cours des dernières étapes de la restauration.