Publications du Service canadien des forêts

Centre de foresterie des Grands Lacs Bulletin-é. No. 18, été 2012. 9p.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 35108

La langue : Français

Séries : Bulletin-é (CFGL - Sault Ste. Marie)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

La diminution des populations de parulines du Canada n'est pas liée à la tordeuse des bourgeons de l'épinette: Les infestations de tordeuses des bourgeons de l'épinette affectent de nombreuses espèces d'oiseaux forestiers. L'hypothèse a d'ailleurs été émise voulant que le déclin des populations de parulines du Canada était lié au déclin des populations de tordeuses des bourgeons de l'épinette. Toutefois, des travaux de recherche réalisés conjointement par le SCF et un expert-conseil dans le domaine de l'environnement ont révélé qu'il y a peu de preuves suggéerant que les populations de parulines du Canada soient affectées par les infestions de tordeuses de bourgeons de lépinette. Cette nouvelle information démontre la nécessité d'explorer plus en profondeur les causes de ce déclin et de celui d'autres espèces d'oiseaux, déclins qui pourraient avoir des incidences sur les activités de gestion forestière au Canada.

Simulation des perturbations naturelles dans les zones riveraines forestières: Les pratiques de gestion forestière du Canada évoluent vers la simulation de processus naturels, comme un feu, dans la forêt boréale afin de maintenir la santé des forêts. Les pratiques de gestion forestière qui laissent des parcelles artificielles autour des zones riveraines (le littoral) ne simulent pas l'effet que les feux de forêt ont sur les paysages de la forêt boréale. Une étude a démontré qu'une exploitation forestière partielle dans les zones riveraines au cours de l'hiver a augmenté la complexité de l'habitat et a eu des effets minimes à court terme sur les populations d'invertébrés aquatiques, la sédimentation dans les plans d'eau et la température des cours d'eau, tout en étant économiquement viable.

Réseau TOPIC: un réseau canadien des données de traits fonctionnels de plantes: La gestion des écosystèmes au Canada présente de défis sans cessse grandissants, lesquels ont rendu nécessaires le regroupement de l'information et le partage de données de plusiers sources au sein de portails ou de bases de données afin de faciliter la recherche. Ces outils peuvent fournier une vaste gamme de données utilisées pour protéger la biodiversité, fournir des évaluations des risques et établir les priorités quant aux efforts de mesures d'atténuation et de restauration. Le réseau TOPIC (Traits fonctionnels des plants au Canada) a été développé afin de répondre à ce besoin.

Publications récentes du CFGL

Également disponible sous le titre :
Great Lakes Forestry Centre e-Bulletin. Issue 18, Summer 2012. (Anglais)

Auteurs