Publications du Service canadien des forêts

Impact of partial harvesting on stand dynamics and tree grades for northern hardwood trees of the Acadian forest region. 2013. Swift, D.E.; Duchesne, I.; Ung, C.-H.; Wang, X.; Gagné, R. Information Report FI-X-009E. NRCan, CFS-CWFC, Fredericton, NB.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 34981

Langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CCFB - SCF)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

L’éclaircie commerciale et la coupe partielle visent habituellement à améliorer et à augmenter la quantité des tiges de haute qualité pour la production de billes de sciage et de produits de placage ainsi qu’à réduire la mortalité des arbres et la révolution des peuplements en régime équienne. Peu d’études ont été publiées concernant les effets de la coupe partielle sur la dynamique des peuplements, la qualité des arbres, les attributs des fibres et les produits forestiers possibles pour favoriser l’aménagement inéquienne des forêts de feuillus nordiques de la région forestière acadienne. Une étude à long terme sur la coupe sélective dans le Centre Ouest du Nouveau-Brunswick offre une occasion d’obtenir ce genre de données, dans le cadre de l’Initiative sur les feuillus de l’Est de FPInnovations et du Centre canadien sur la fibre de bois de Ressources naturelles Canada. Les résultats de l’étude portent à croire que le traitement a augmenté la croissance et la qualité des arbres, mais le rétablissement des peuplements est un processus lent dans les peuplements inéquiennes de seconde venue soumis à des cycles de récolte de 20 ans. La croissance des peuplements et l’évolution de la qualité des arbres dans les parcelles témoins et les parcelles traitées montrent des valeurs analogues à celles signalées dans les autres études sur les peuplements de feuillus nordiques et sont le jeu d’un certain nombre de facteurs biologiques et de facteurs relatifs au traitement.

Nous examinons les résultats de 15 années d’observation à la lumière des principales études publiées sur la dynamique des peuplements, l’évolution de la qualité des arbres et le recrutement. En résumé, plus la surface terrière est réduite par une coupe d’éclaircie, plus le diamètre des arbres résiduels augmente. Les peuplements éclaircis n’ont toutefois pas atteint la surface terrière qu’ils avaient au début de l’étude. Les taux d’accroissement annuel du volume indiquent que les peuplements de feuillus soumis à des coupes partielles ont présenté une meilleure croissance que prévu au début de l’étude. Le rétablissement du peuplement et l’amélioration de la qualité des tiges se font lentement, et ne s’obtiennent pas nécessairement après une première coupe dans les peuplements de feuillus nordiques de seconde venue où les arbres de plus grande qualité ont été récoltés à plusieurs reprises par le passé. L’évolution observée de la qualité des arbres est très variable dans ces peuplements en raison de plusieurs facteurs comme la qualité initiale des tiges, la croissance des tiges, le taux de mortalité, le taux de récolte (réglementé ou non), l’essence et la qualité du site. Comme prévu, le recrutement est plus fréquent dans les peuplements éclaircis que dans les peuplements témoins. Dans tous nos sites sauf un, où le peuplement est plus mixte, le recrutement ne consiste pas en un mélange diversifié d’essences désirées, mais en un dense couvert secondaire de hêtres à grandes feuilles (Fagus grandifolia Ehrh.) et d’érables à sucre (Acer saccharum Marsh.).

Résumé en langage clair et simple

Nous n’en savons pas assez sur la façon dont la coupe partielle (éclaircie) influe sur la croissance des peuplements ou sur l’apparence externe des arbres feuillus nordiques dans la région forestière acadienne au Nouveau Brunswick. De telles connaissances seraient utiles à la gestion durable de la ressource. Nous avons étudié cinq des plus vieux peuplements de la région; chaque site d’étude renfermait deux parcelles, l’une dans un secteur où les arbres n’étaient pas coupés (témoin) et l’autre où les arbres étaient éclaircis. Les résultats indiquent que des conditions de peuplement variables et des taux d’enlèvement variables produisent des croissances variables, ce qui concorde avec notre analyse documentaire. Le taux d’accroissement du volume annuel prédit dans le passé de 2,4 m3/ha/année a été vérifié pour les peuplements témoins. La restauration des peuplements et l’amélioration de la qualité des tiges sont des processus lents qui ne peuvent être atteints lors de la première récolte dans les peuplements de feuillus nordiques de seconde venue dans lesquels les arbres de meilleure qualité ont été enlevés par le passé.

Dernière mise à jour :