Publications du Service canadien des forêts

Putting healthy beech on the map. 2013. Taylor, A.R. Atlantic Forestry Review 20(1): 38–41.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 34956

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Résumé

Aucun.

Résumé en langage clair et simple

L’article contient la première estimation empirique officielle de la résistance à la maladie corticale du hêtre dans une vaste zone géographique où la maladie est présente depuis le plus longtemps en Amérique du Nord. L’étude a été menée dans les provinces maritimes de l’Est du Canada. Dans la zone étudiée, le taux moyen d’arbres indemnes était de 3,3 %. Cependant, l’incidence d’arbres indemnes était très variable selon l’endroit. Dans la zone d’infection la plus ancienne et la plus au sud, le taux d’arbres indemnes était de 2,2 %, tandis que dans la zone où l’infection était la plus récente et qui était située le plus au nord, le taux d’arbres non touchés était de 5,7 %. Il se peut que la variation géographique des hêtres indemnes soit liée à la durée de la période pendant laquelle les arbres ont été exposés à la maladie. Elle pourrait aussi s’expliquer par les températures hivernales plus basses et une exploitation des terres historiquement moins intense. Pour vérifier cette hypothèse, il faudra étudier d’autres forêts nordiques où la maladie est présente depuis longtemps (p. ex. dans la partie nord du Maine et au Vermont). Comme les changements climatiques élèveront probablement la température hivernale moyenne dans la région des Maritimes au cours des cinquante prochaines années, on peut s’attendre à une augmentation de la mortalité imputable à la maladie corticale du hêtre dans le nord du Nouveau-Brunswick. Nos estimations sur la résistance à cette maladie seront utiles pour les gestionnaires de ressources naturelles qui cherchent à rétablir le hêtre dans l’ensemble de son aire de répartition naturelle.

Dernière mise à jour :