Publications du Service canadien des forêts

Using automated sound recording and analysis to detect bird species at risk in southwestern Ontario woodlands. 2014. Holmes, S.; McIlwrick, K.; Venier, L. Wildlife Society Bulletin. 38:591-598.

Année : 2014

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34934

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Nous avons mené une étude sur le terrain pour comparer l’efficacité d’enregistrements acoustiques associés à la reconnaissance automatisée des sons à l’efficacité de la méthode traditionnelle du dénombrement ponctuel pour ce qui est de la capacité de déceler des espèces rares d’oiseau dans les boisés du Sud-Ouest de l’Ontario. Nous avons fait la comparaison dans 50 boisés, dont chacun renfermait une parcelle normalisée de 5 stations de dénombrement ponctuel du Programme de surveillance des oiseaux forestiers. Il y avait un appareil d’enregistrement automatisé à une des stations. Nous avons constaté que le système automatisé d’enregistrement et d’analyse fonctionne au moins aussi bien que le dénombrement ponctuel plus traditionnel pour déterminer les boisés où se trouvent le moucherolle vert et la paruline azurée, mais que les deux méthodes réunies étaient plus efficaces que l’une ou l’autre séparément. Le système automatisé demande passablement moins d’effort sur le terrain (140 minutes de moins par boisé) et à peine plus en laboratoire (environ 22,5 minutes par boisé pour les trois espèces). Le système automatisé n’est pas efficace pour déceler la paruline orangée, peut-être parce que l’espèce est beaucoup moins présente dans la partie sud de l’Ontario que les deux autres espèces.

Dernière mise à jour :