Publications du Service canadien des forêts

Experimental confirmation of the MWIR and LWIR grey body assumption for vegetation fire flame intensity. 2013. Johnston, J.; Wooster, M.; Lynham, T. International Journal of Wildland Fire 23:463-479.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34933

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

: Cette publication vise à vérifier une hypothèse existant depuis longtemps à propos de l’efficacité avec laquelle les flammes convertissent l’énergie thermique en rayonnement infrarouge (ce qu’on appelle l’« émissivité »). En bref, l’étude examine la physique des flammes en vue de mieux comprendre comment la suie émet un rayonnement. Elle présente les conclusions tirées d’une série de petits feux expérimentaux réalisés par des chercheurs du Service canadien des forêts et de l’analyse des images infrarouges prises au cours de ces feux. De plus, elle présente un examen détaillé du rôle joué par l’hypothèse en question dans des applications et des recherches similaires au fil des ans. L’étude confirme l’hypothèse que les spécialistes des feux acceptent depuis longtemps concernant l'émissivité des flammes. Les résultats ont dissipé les doutes quant aux recherches, anciennes et récentes, sur lesquelles était fondée cette hypothèse. Si la chose ne risque pas de surprendre la plupart des chercheurs, elle transforme néanmoins l’hypothèse en certitude.