Publications du Service canadien des forêts

Scientific note: update on the establishment of birch leafminer parasitoids in western Canada. 2013. MacQuarrie, C.; Langor, D.W. Journal of the Entomological Society of British Columbia 110:35-59.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34932

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Une guêpe sans aiguillon a été introduite pour lutter contre un insecte ravageur, la petite mineuse du bouleau. Dans le passé, cet insecte, qui mange les feuilles des bouleaux, a causé des dommages dans des villes un peu partout au Canada. La petite mineuse du bouleau peut être contrôlée par la guêpe, qui se sert de l’insecte comme hôte pour y déposer ses œufs. Sans aiguillon, cette guêpe est inoffensive pour les humains. À l’occasion, la mineuse « échappe » à la guêpe. Lorsque cela se produit, les populations peuvent devenir considérables, et nous devons introduire la guêpe pour maîtriser le ravageur. Entre 2003 et 2007, nous avons déplacé des guêpes de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest vers Prince George (Colombie-Britannique) et Yellowknife (T.N.-O.) pour lutter contre les fortes populations de la mineuse dans les deux villes. Notre étude a montré que la guêpe était toujours présente après cinq ans. Si elle réussit à maîtriser la mineuse, elle protégera les arbres urbains et réduira le besoin d’employer d’autres moyens (chimiques) de lutte. RNCan, et les organismes qui l’ont précédé, emploient depuis longtemps des parasites et des prédateurs pour lutter contre les ravageurs des forêts. Notre travail se fonde sur des travaux commencés dans les années 1960, et il appuie notre objectif actuel de réduire le risque que présentent les organismes nuisibles pour les forêts.

Dernière mise à jour :