Publications du Service canadien des forêts

Genetic improvement of white spruce mechanical wood traits – early screening by means of acoustic velocity. 2013. Lenz, P.; Auty, D.; Achim, A.; Beaulieu, J.; MacKay, J. Forests 4:575-594.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34926

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.3390/f4030575

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Le bois des conifères de la forêt boréale est principalement utilisé pour faire des composantes de structure de bâtiments où les propriétés mécaniques telles que la rigidité jouent un rôle important. Les programmes d’amélioration génétique des conifères développés à l’origine visaient essentiellement à augmenter leur croissance et leur capacité d’adaptation. Or, des travaux récents montrent un lien négatif entre la croissance rapide et les propriétés mécaniques du bois, d’où la nécessité d’en tenir compte dans les programmes d’amélioration.

Cette étude, réalisée pour l’épinette blanche, avait pour but de trouver une méthode simple, rapide et peu coûteuse pour sélectionner en bas âge (15 ans) les arbres ayant les meilleures propriétés mécaniques. Pour ce faire, les chercheurs ont démontré que l’utilisation d’une sonde acoustique mesurant la vitesse de déplacement du son dans le tronc donne une bonne indication de ces propriétés. Cette technique est donc un bon outil de sélection des arbres possédant les meilleures propriétés mécaniques.

Puisque ces caractéristiques sont héréditaires, la mesure de la propagation du son peut être utilisée dans des programmes d’amélioration génétique afin d’obtenir des arbres ayant de meilleures propriétés mécaniques pour les futures plantations. L’évaluation en bas âge permet d’accélérer ces programmes.

Dernière mise à jour :