Publications du Service canadien des forêts

Stability of soil carbon stocks varies with forest composition in the Canadian boreal biome. 2013. Laganière, J.; Paré, D.; Bergeron, Y.; Chen, H.Y.H.; Brassard, B.W.; Cavard, X. Ecosystems 16:852-865.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34880

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10021-013-9658-z

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

La composition des peuplements de la forêt boréale varie en fonction des conditions du sol, telles que le drainage et la fertilité, des conditions du climat et de celles du régime de perturbations (feux, insectes, aménagement forestier). Le sol de la forêt boréale est aussi reconnu comme étant l’un des plus gros réservoirs de carbone de la planète.

Dans cette étude, les chercheurs ont voulu déterminer comment la composition des peuplements de la forêt boréale influençait la stabilité du carbone du sol. Ils ont constaté que dans les peuplements contenant plus d’arbres feuillus, le carbone du sol est plus stable en raison de ses caractéristiques chimiques et parce qu’il est situé plus en profondeur que dans les peuplements d’essences résineuses. L’accumulation de carbone du sol dans ces derniers est en partie liée à une température plus fraîche sous le couvert, une condition qui disparaît lorsque le peuplement est perturbé.

En conclusion, après une perturbation, les sols dans les peuplements à dominance feuillue sont susceptibles de mieux conserver leur réservoir de carbone que les sols dans les peuplements à dominance résineuse.