Publications du Service canadien des forêts

Revision of Ooctonus (Hymenoptera: Mymaridae) in the nearctic region. 2012. Huber, J. T. Revision of the genus Ooctonus (Hymenoptera: Mymaridae) Zootaxa 143:15-105.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34859

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : http://dx.doi.org/10.11646/zootaxa.3701.1.1

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le présent document a pour objet de décrire quatre nouvelles espèces de guêpes parasites du genre Ooctonus. Trois de ces espèces proviennent de forêts de chênes, de pins et de sapins situées en haute altitude au Mexique, et l'une se trouve à plus basse altitude au Costa Rica, la destination la plus au sud atteintes par les membres du groupe en Amérique. Le genre est comparé à un autre très peu connu, décrit auparavant comme étant originaire de l'Australie. Les travaux précédents supposaient de façon incorrecte que l'Ooctonus était lié au genre global Gonatocerus. Mon article corrige ce fait et démontre que le genre australien est celui qui se rapproche le plus de l'Ooctonus. Ces résultats permettront une meilleure classification de tout le groupe en Amérique du Nord et à l'échelle internationale. L'impact scientifique consiste à ajouter des connaissances scientifiques au sujet d'un groupe de guêpes parasites, dont les membres se trouvent en abondance dans le monde entier, mais qui sont en général très peu étudiés en raison de leur petite taille. Il s'agit tous de parasites qui se trouvent dans les œufs d'autres insectes. Certaines espèces ont été utilisées avec succès dans le cadre de programmes de lutte biologique contre les insectes nuisibles dans les domaines de la foresterie et de l'agriculture.