Publications du Service canadien des forêts

A simple soil moisture index for representing multi-year drought impacts on aspen productivity in the western Canadian interior. 2013. Hogg, E.H.; Barr, A.G.; Black, T.A. Agricultural and Forest Meteorology Vol. 178-179:173-182.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 34829

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.agrformet.2013.04.025

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Notre recherche porte sur l’incidence des sécheresses sur la productivité et sur la santé des forêts de trembles (peupliers) de l’ouest du Canada. En observant les anneaux de croissance des trembles et les relevés des stations météorologiques, nous avons découvert que la croissance de ces arbres est stimulée jusqu’à cinq ans après une période de forte pluie et de neige abondantes. Nous avons suggéré que cette situation pourrait être due au fait que les trembles tirent leur humidité de couches de sol profondes dont la composition change lentement au fil des conditions météorologiques. Nous avons vérifié cette hypothèse en créant un modèle informatique prédisant l’incidence des variations de la température et des quantités de pluie et de neige sur l’humidité du sol dans les tremblaies. Le modèle a bien réussi à simuler les changements dans l’humidité des sols qui ont été mesurés aux instruments pendant neuf ans à un de nos sites de recherche dans une tremblaie. Nous avons ensuite utilisé le modèle pour estimer les changements historiques dans l’humidité des sols à d’autres endroits, où nous avons également étudié les anneaux de croissance des trembles. Les résultats du modèle d’humidité du sol correspondent remarquablement bien aux variations annuelles de croissance des trembles constatée par l’étude de leurs anneaux. Nous croyons que ce modèle deviendra un outil précieux pour évaluer et prévoir les incidences des sécheresses sur la productivité du tremble et d’autres arbres à la lumière du changement climatique.