Publications du Service canadien des forêts

Seed abscission schedules and the timing of post-fire salvage of Picea mariana and Pinus banksiana. 2013. Greene, D.F.; Splawinski, T.B.; Gauthier, S.; Bergeron, Y. For. Ecol. Manag. 303:20-24.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34815

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Après un feu de forêt, la récupération du bois doit se faire le plus rapidement possible pour éviter sa dégradation notamment par les insectes mangeurs de bois. Par contre, la régénération des peuplements brûlés peut être affectée par une récolte trop rapide, si la dispersion des graines n’est pas encore réalisée.

Cette étude a porté sur la dispersion des graines d’épinette noire et de pin gris après feu. Les résultats indiquent que dans la période de 5 ans suivant le feu, 90 % des graines des deux espèces ont été relâchées.

Cependant, pour le pin gris, ce taux de dispersion est atteint dès la première année alors que pour l’épinette noire, ce taux sera atteint seulement lors de la 5e année.

Une coupe de récupération rapide affectera moins la régénération en pin gris alors que cette même coupe diminuera le nombre de graines d’épinette noire disponibles pour sa régénération.

Cette étude contribuera à déterminer la période idéale de coupe de récupération afin de favoriser la qualité du bois et la qualité de la régénération.