Publications du Service canadien des forêts

Ovarian development of Agrilus planipennis Fairmaire (Coleoptera: Buprestidae): Effects of age and mating status and influence on attraction to host volatiles. 2013. Ryall, K.L.; Dutkiewicz, D.; Silk, P.J.; Antunes, P.; Ochoa, I. Entomologia Experimentalis et Applicata. 149:77-84.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34807

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

Cette étude avait pour objet de déterminer la période de maturation des femelles de l’agrile du frêne, c’est à dire le moment où elles sont prêtes à s’accoupler et à pondre des œufs. Lors de nos travaux, nous avons disséqué des femelles d’âge différent pour déterminer si elles contenaient des œufs matures. Nous avons également disséqué des femelles capturées dans des trappes appâtées de différentes substances volatiles de l’hôte (frêne) pour déterminer si le degré de maturité des femelles avait un rapport avec la composante de la substance de l’hôte qui les attirait. Nous avons déterminé que les femelles semblaient être prêtes à s’accoupler dès l’âge de 8 à 10 jours, mais que leurs œufs ne mûrissaient qu’après l’accouplement, soit lorsqu’elles étaient âgées d’environ 18 à 20 jours. De plus, nous avons constaté que la substance volatile de l’hôte qui attirait les femelles variait en fonction du degré de maturité de ces dernières. Nous avons également observé qu’il était rare de capturer de jeunes femelles vierges dans les trappes appâtées avec les substances volatiles du frêne (hôte) que nous avons utilisées. Ces travaux accroissent nos connaissances sur le développement de la fonction reproductrice de l’espèce, en plus de faire ressortir le fait que nous ignorons toujours ce qui attire les jeunes femelles.

Dernière mise à jour :