Publications du Service canadien des forêts

The genomic architecture and association genetics of adaptive characters using a candidate SNP approach in boreal black spruce. 2013. Prunier, J.; Pelgas, B.; Gagnon, F.; Desponts, M.; Isabel, N.; Beaulieu, J.; Bousquet, J. BMC Genomics 14:368.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 34801

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé en langage clair et simple

L’épinette noire est un conifère largement présent dans la forêt boréale nord-américaine et adaptée à des conditions environnementales très variées. Les chercheurs ont voulu isoler les gènes responsables de cette adaptation. Pour ce faire, ils ont étudié des épinettes noires de diverses origines, soumises à des régimes climatiques différents et présentant des valeurs extrêmes chez deux caractères, soit le débourrement (c’est-à-dire le déploiement des bourgeons) et la hauteur, deux caractères considérés comme étant liés à l’adaptation. Ils ont par la suite utilisé des marqueurs génétiques situés sur quelques centaines de gènes et diverses méthodes statistiques permettant d’associer les valeurs de ces deux caractères aux marqueurs.

Ils ont trouvé une vingtaine de régions du génome de l’épinette noire et une trentaine de marqueurs appartenant à autant de gènes qui étaient associés à l’un ou l’autre, ou encore aux deux caractères.

En réussissant à identifier les régions du génome et des marqueurs de gènes liés aux différences de débourrement et de croissance en hauteur, les chercheurs ont montré le potentiel d’utilisation de ce type d’information pour mieux gérer les ressources génétiques de l’épinette noire, spécialement en conditions de changements climatiques. Ces résultats sont valides pour l’est du Canada.

Dernière mise à jour :