Publications du Service canadien des forêts

Lack of fidelity revealed in an insect-fungal mutualism after invasion. 2013. Wooding, A.L.; Wingfield, M.J.; Hurley, B.P.; Garnas, J.R.; de Groot, P.; Slippers, B. Biology Letters 9:20130342.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 34799

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : http://dx.doi.org/10.1098/rsbl.2013.0342

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Le sirex européen du pin, Sirex noctilio, est originaire d’Eurasie. Cette guêpe possède un symbiote ou partenaire fongique, Amylostereum areolatum. Tous deux ont été introduits récemment en Amérique du Nord. Jusqu’à maintenant, on présumait que le sirex ne pouvait être trouvé qu’accompagné de ce champignon. Nous avons étudié la spécificité de cette relation mutualiste entre les espèces Sirex et Amylostereum au Canada en utilisant Sirex noctilio et Sirex nigricornis, une espèce originaire d’Amérique du Nord. Nous démontrons qu’il existe un échange important et réciproque d’espèces et de souches fongiques entre ces deux espèces de guêpe. Ces constatations montrent que l’échange de partenaire avec des espèces proches parentes peut être courant lorsque la répartition géographique est modifiée ou que les espèces envahissent de nouveaux territoires. Cet échange de symbiotes partenaires, s’il se produit couramment, peut représenter un mécanisme d’évolution important mais méconnu lié aux invasions biologiques.

Dernière mise à jour :